Sondage Odoxa pour Pour Aviva Assurance, BFM et Challenges

Très favorables au prélèvement à la source, les Français ne sont qu’une faible majorité à imaginer une mise en
place au 1er janvier, dans ce Sondage Odoxa pour Pour Aviva Assurance, BFM et Challenges

63 % des Français se montrent toujours aussi favorables au prélèvement à la source (63%).

Même s’ils lui voient de nombreux défauts (pour les entreprises et pour eux-mêmes), ils estiment toujours que cette mesure leur « simplifiera la vie » (59%) et leur donnera une meilleure idée de leur réel pouvoir d’achat (56%)

Le prélèvement à la source est une mesure qui fait polémique depuis ces dernières et on évoque l’idée d’un recul d’Emmanuel Macron à ce sujet, celui-ci craignant (dit-on) une réaction de déception des Français face à leur nouvelle fiche de paie en 2019. Pourtant, les Français se montrent toujours aussi favorables au principe du prélèvement à la source.

Dans l’opinion cette idée fait même consensus politiquement.

Contrairement aux responsables de leurs formations politiques, les sympathisants de la France Insoumise (68%) tout comme ceux de LR (61%) sont une large majorité à approuver cette mesure. Cela ne veut pas dire que les Français ne soient pas nombreux à voir de nombreux handicaps, difficultés ou problèmes à la mise en œuvre de cette mesure. Ainsi

  • les trois-quarts de nos concitoyens (73%) estiment – comme les dirigeants LR – que cette réforme « alourdira la charge de travail des entreprises »
  • 70% craignent des erreurs de la part des entreprises ou de l’administration fiscale
  • 70% y voient un risque de remise en cause de la confidentialité des données fiscales et de vie privée.

Pourquoi dès lors, malgré ces risques très largement pointés par les opposants à cette réforme les Français continuent d’être largement favorables au prélèvement à la source ? Parce qu’à côté de ces risques bien identifiés, les Français continuent d’attribuer à cette réforme de très précieux bénéfices pour eux-mêmes

Une réforme qui a des bénéfices

  • Près de six Français sur dix pensent que cela leur simplifiera la vie (59%)
  • ils auront une idée plus réelle de leur pouvoir d’achat (56%)
  • les Français continuent de parler de cette réforme au futur et sont une majorité (53%) à penser que le gouvernement la conduira bien, comme prévu, au 1er janvier 2019.

Les critiques des opposants tout comme les hésitations du gouvernement sur le sujet font reculer l’adhésion à cette réforme (-2 points au global ; -10 points sur l’idée que cela leur permettra de mieux se représenter leur pouvoir d’achat réel) et surtout 47% de nos concitoyens ne jugent ainsi « pas crédible la mise en place de cette réforme » à la date prévue.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 30 et 31 août 2018. Echantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles : 73 sympathisants de la France Insoumise, 79 sympathisants du parti socialiste, 110 sympathisants de La République En Marche, 104 sympathisants Les Républicains et 134 sympathisants du Rassemblement National (nouveau nom du FN).

Sondage Odoxa pour Pour Aviva Assurance, BFM et Challenges

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Articles complémentaires

Laisser un commentaire ?